AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 •Saga I : L'ère des Royaumes

Aller en bas 
AuteurMessage
•Lieur des mondes•
.
.
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 03/10/2009

MessageSujet: Re: •Saga I : L'ère des Royaumes   Mer 3 Nov - 0:52




    Trois siècles s'étaient écoulés depuis la grande guerre et l'invasion des terres éloignées par la reine des démons . L'empire et l'Union, firent fît de leurs différences l'espace de quelques années afin de combattre l'invasion, mais devant renoncer et face a l'échec, chacun d'eux durent baisser la tête et quitter leurs terres natales, voguant vers les terres inconnues que l'oracle leur avait conseillées, des terres anciennes et où tous pourraient trouver refuges . Devant tout cela, les peuples tels que les humains, les elfes sylvains, les drows et les hauts elfes partirent chacun de leur coté, naviguant durant de longues journées et guidés par l'oracle . Ce cheminement les menèrent a Anaïre, ce nom qui sonnait a leurs oreilles tel un nouvel espoir, amenèrent les Drows plus au Sud où il trouvèrent ainsi refuge sur une terre vierge et pure, quand aux Hauts elfes et les Elfes Sylvain, cheminant quelques semaines ensembles après avoir foulé de leurs pieds la sainte terre, finirent eux aussi par se séparer et trouver leur bonheur; Quand aux humains, ils trouvèrent refuges plus au centre . Non content de ce qu'ils trouvèrent, les humains partirent quand a eux en quête de terres plus "propices" a leurs envies, mais ce qu'ils allaient faire ne serait pas sans conséquences .

    Menant les nomades humains sur les terres Est d'Anaïre, leur chemin croisèrent une citée; Ne cherchant pas la guerre, le chef des nomades entra dans cette ville et ordonna que celle ci leur soit remise; A la tête de ce peuple, très étranges par leurs yeux dorés, argentés ou orangers, leurs airs elfiques et humains et leur langue inconnue, était un roi et une reine . Par leur bonté, ceux ci refusèrent de léguer leur citée et leurs terres a ces étranges personnes, mais proposèrent cependant le repos et le couvert aux nomades fatigués du voyage . Non content a nouveau, le chef des caravanes, Darius pour le citer, proposa a son tour une petite réunion de haute importance . Réunion qui eut lieu, et où le chef humain continua de revendiquer cette terre a son peuple, les considérant comme redevable a ce peuple venu d'ailleurs .

    " Votre peuple n'est pas aussi ancien que nous, les humains ! Je revendique cette citée et ses terres, et par gentillesse nous vous laisseront plier baguage et vous escorterons vers d'autres terres où vous pourrez vivres en paix . "
    " Chef humain, votre peuple ne sera jamais aussi ancien que le nôtre, et nos terres restent nos terres . Nous, Celtars, avons déjà fuit il y a de cela vingt quatre siècles afin de préserver notre race, qui malheureusement est en voie d'extinction . Revendiquer une chose qui ne vous appartient pas en prétendant votre race la plus ancienne n'est en aucun cas une chose a faire . "

    Surpris par ce discours et ce calme, Darius resta bouche bé ... Ainsi ce peuple, ces Celtars étaient aussi âgés . Il bégaya quelques phrases, difficiles a comprendre d'ailleurs .

    " Ce n'est pas possible ! Vous ne pouvez pas être aussi vieux ! "
    " Je ne me surprend point de cette réaction, humain . Sachez que nous, les Celtars, sommes un peuple vivant extrêmement vieux . Nous sommes gardés par la magie runique depuis de très nombreuses générations a présent . Cette cité fût construite sur les cendres de nos biens aimés frères tombés lors de sa construction, comme je vous le disais, nous ne pouvons pas vous laisser revendiquer cette citée ."

    Se rendant compte de la puissance que devaient détenir ce peuple, Darius tenta de les rallier a sa cause, mas en vain . Bien que le pacte fût signé, joignant ainsi les Celtars a l'Union, sans pour autant leur ôter leur neutralité et leur façon de vivre et de voir les choses . Les humains partirent de la capitale pour de nouveaux horizons, et après biens des jours et des nuits, leurs pas les amenèrent chez les Hauts elfes, en petit nombre déjà . Là encore, le chef humain tenta de prendre la ville mais sans résultat, mais de cela découla un conflit entre peuple car non content de ne pas avoir réussi a posséder la ville, les humains tentèrent de détrôner les hauts elfes de leur ville par sournoiserie . Profitant de leur bonté et du malheur d'avoir perdu plus de la moitié des leurs, ils finirent rapidement par les prendre pour des sous êtres, comprenant la supercherie, le conflit prit fin quelques mois après lorsque Darius réussi a les rallier a leur cause avant de reprendre la route . Et ainsi, les humains rencontrèrent également d'autres peuples, ralliant a leur cause avant de tomber sur le peuple Drows . Un conflit racial prit alors de l'ampleur et les Drows furent chassés de leurs terres, devant se terrer dans les sous sols, laissant les humains détruire la terre qu'ils avaient trouvées jadis . Comprenant leur erreur, les humains quittèrent les terres a présent désolée pour reprendre la route et enfin, trouver un peu de repos et des terres non occupés où battirent leur citée .

    Les Drows, race fière, non contents de leur rejet s'allièrent a d'autres peuples et déclarèrent que tout peuples en rapports avec les humains seraient ennemis . Guerres ou guerres froides, cela était égale, et tout ça n'alla pas en s'arrangeant, les peuples se déchirèrent et se firent la guerres sans relâches . Des peuples tels que les Hauts elfes et les Celtars furent a nouveau en plus petit nombre et d'autres finirent par s'exiler afin de sortir de ces conflits, d'autres n'en ayant pas le choix .


    Deux cents années se sont alors écoulées depuis la dernière grande guerre qui jadis avait déchiré les terres d'Anaire et bousculé l'ordre des peuples et l'harmonie. Le gigantesque mur qui séparait les terres maudites des terres sacrées s'est effondré, entraînant dans sa chute nombreuses peuplades et petits royaumes qui furent décimés par l'arrivée des peuples de l'Empire et leur soif de vengeance et leur colère.Il fallut plus de cent années, soit plus de la moitié de la durée de cette guerre pour reconstruire Anaire, ses royaumes et rendre a ses peuplades un peu de dignité et de paix. De cet affrontement d'une rare violence naquit les peuples de l'Empire, constitué des races les plus sombres de toutes les terres, mais aussi, les membres les plus sombres des autres peuplades; Confronté a cette menace perpétuelle qui pesait au dessus de leur tête, l'Union fut crée, composée des peuples aspirants a la paix, et au retour de l'équilibre et de la tranquillité qui planait jadis sur Anaire. Malgré un semblant d'accord de paix, qui s'était écoulée alors que les peuples se rejoignaient, se mélangeaient et que la reconstruction durait encore, une menace planait au dessus des têtes de tout les peuples; Empire comme Union. Les peuples des deux camps se combattent encore, les territoires se dessinent encore au gré des batailles, et alors que tout semblait reprendre un cour normal, la menace se faufilait dans les coeurs, attendant avec patience la fin de la reconstruction...

    Le soleil se lève sur Anaire et sur l'aube d'une nouvelle saison, mais aucuns peuples ne célèbre cet évènement; Aucuns cors et aucunes complaintes ne monte dans l'aube...

    A Nargotron ... Dans la chambre princière du palais Nokar

    " Prince Klendrill, prince ..... ! "
    " Qui ose entrer ainsi dans ma chambre et me réveiller de cette manière de si bon matin ?! J'espère que c'est urgent sinon ... Je te fais mener pieds et poings liés au grand temple de Lolth, afin que ses harpies ne te garde pour le prochain sacrifice des vierges !! "
    " Pardonnez moi mon prince de vous déranger en si bonne compagnie mais ... Un message très urgent de la part des gardes extérieurs . "
    " Que pourrait il y avoir si important pour un telle nervosité ?! Les humains sont a nos portes peut être ? Et même comme cela il n'y a demeure de me réveiller ainsi ! Donne moi ce courrier idiot ! "
    ..........
    " Par LOLTH ! Faites préparer des messages ! Et que chacun aillent dans les capitales de l'Empire afin de se renseigner sur le champ ! "

    Le regard rougeoyant de colère, le prince Drows chiffonna la lettre et regarda au dehors, sous ses yeux emplit de haine, le drapeau Drow brulait avec férocité alors que la flamme pourpre désignant l'Empire s'était éteinte .

    A Varlam .... Dans la salle royale

    " Comment ose t'il faire cela ?! Cela ne se passera pas comme ça ! "
    " Monseigneur, un courrier du Prince Klendrill pour vous ."
    " Pourquoi diable ce jeune fou écrit il ?! "
    .......
    " La flamme d'Ust Natha ne brûle plus elle non plus, et leur drapeau n'est plus non plus ... Nous ne sommes donc pas les seuls .... Répondez au prince Klendrill, faite lui dire que nous sommes dans la même situation ! "
    " Très bien ."

    Mais aussi a Aerune .....

    " Ces maudits Drows veulent la guerre !! Nous allons la leur donner ! Faite parvenir un courrier a tout les chefs des royaumes de l'Union, je veux savoir si eux aussi ont eu cette déclaration ! "

    Ainsi et comme partout ailleurs, les drapeaux des peuples et les flammes pourpres de l'Empire et blanche de l'Union furent saccagés . Des messagers se dépêchèrent, des conseils se mirent en place dès le lendemain , la guerre était a nouveau déclarée . Contrairement a ce que tous pensèrent, une grande assemblées d'Oracles se réunit, et il en découla que chacun n'étaient visés par l'autre, mais bien que quelque chose d'autres planait sur la tête de tout les peuples . Les barrières sautèrent a nouveau en apparence, créant un pacte convenant qu'aucun ne pourrait attaquer et anéantir l'autre sous prétexte d'une déclaration de guerre découlant de ce que chacun avait reçu . Mais ce pacte n'arrangeraient pas les coeurs, ni l'animosité que certains avaient envers d'autres ... Une guerre froide prit part, et tous ignoraient encore que sous leur nez, un fléau innommable venait a leur rencontre . Les flammes pourpre et blanche éteinte dessinait pour chacun la disparition et le bafoue ment de leur gloire passée .... Un souffle de crainte et glacial provenant de cette guerre froide planait a présent sur Anaire...Sans les flammes sacrées, le fragile équilibre des terres venait petit a petit a s'éteindre .



Qui veut atteindre la lumière du salut doit toujours passer par les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anaire2.forumactif.com
 
•Saga I : L'ère des Royaumes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Fiche sur les royaumes de Beleriand
» fiefs et royaumes
» Saga de chez Studio tomahawk
» Les royaumes de Borée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•.Les chroniques d' Anaïre.• :: •Premiers pas, par ici• :: •Chroniques des Peuples :: •Les écrits des peuples-
Sauter vers: